Quels types de portes blindées choisir ?

Quelques petites mesures à prendre concernant la porte d'entrée principale afin de s'assurer que notre maison ne court pas de risques inutiles.

Nous avons vu que, pour être de bonne qualité, une porte doit résister aux tentatives d'effraction, de déverrouillage, d'arrachage ou de découpe. Le marché des portes dites blindées s'est considérablement développé au cours de la dernière décennie.

Quelles caractéristiques doit posséder une porte pour être considérée comme blindée ?

Une véritable porte blindée doit être fabriquée dans des matériaux très solides, qui lui confèrent des caractéristiques anti-effraction particulières. Une porte blindée de bonne qualité est entièrement réalisée en tôle d'acier qui, si elle n'est pas produite en série, peut atteindre une épaisseur de 3-4 mm, tandis qu'elle est recouverte extérieurement de bois ou d'autres matériaux à des fins décoratives. Sans aucun doute, plus l'épaisseur de la tôle est importante et plus la qualité des éléments avec lesquels elle est fabriquée est bonne, plus la résistance aux attaques de l'extérieur sera grande.

La classe pure, les normes européennes

Les portes blindées sont certifiées sur la base de 4 normes européennes (UNI

ENV 1627, 1628, 1629, 1630) qui les divisent en 6 classes de sécurité.

Celles-ci sont différenciées (par ordre croissant) sur la base du type d'outil qu'un cambrioleur potentiel pourrait utiliser pour entrer par effraction.

  • Résiste uniquement à la force physique de la personne qui tente d'entrer.

  • Résiste aux tentatives externes d'effraction à l'aide d'outils simples, tels que tournevis, pinces, etc.

  • Résiste aux attaques au pied de biche.

  • Résiste aux attaques avec des burins, marteaux, haches, scies à main, perceuses électriques, cutters, etc.

  • Résiste aux attaques avec des perceuses de grande puissance et autres outils électriques tels que scies, meuleuses, etc.

  • Résiste aux tentatives d'un cambrioleur expert qui utilise également des outils puissants.

Chaque type de porte doit être catégorisé et soumis à des tests de résistance, après quoi le certificat de classe correspondant est délivré.

Installation

Pour que la protection soit maximale, l'ensemble du "système de porte" doit être installé par un artisan compétent et qualifié. Une installation efficace est celle qui rend difficile le retrait du cadre de la porte, qui doit donc être fixé au mur en plusieurs points et avec des ancrages suffisamment longs.

En effet, un voleur ordinaire ne se préoccupe pas de trouver un système pour ouvrir une porte à bas prix : il sait déjà qu'il peut la casser directement à partir du cadre.

Toutefois, s'il y a un double panneton, il doit être de conception récente, capable de résister aux attaques, et il doit y avoir au moins 8 à 11 points de verrouillage, reliés à la serrure.

Comment choisir la porte qui répond le mieux à ses besoins ?

La question qui vient immédiatement à l'esprit est la suivante : "Comment faire pour acheter une porte blindée qui réponde à mes besoins ?

Malheureusement, il n'y a pas de réponse simple. Chacun doit tenir compte de sa situation financière et décider du montant qu'il est prêt à investir. Les serruriers experts recommandent toujours de choisir au moins une porte de classe trois pour un appartement normal. Toutefois, il est recommandé de choisir une classe supérieure, comme 5 ou 6, pour des exigences de sécurité particulières, comme pour une villa, ou la protection de bijoux, etc.

Il existe également des serrures motorisées, qui garantissent une fermeture automatique à chaque utilisation de la porte (particulièrement utile pour les personnes distraites !) et offrent donc une plus grande sécurité, aussi bien pour les personnes déjà à l'intérieur de la maison qui oublient de fermer la porte que pour celles qui quittent rapidement la maison.

Évidemment, de la même manière qu'il est recommandé d'utiliser des cylindres tournants pour les portes principales, il est important, dans le cas des serrures motorisées, que le système d'ouverture ne puisse pas être débloqué de l'intérieur en appuyant simplement sur un bouton accessible à tous. Dans le cas contraire, si un cambrioleur entre par un accès secondaire (fenêtre, balcon, etc.), il pourrait simplement ouvrir la porte principale et repartir tranquillement avec les biens volés, en étant pris pour une personne connue du propriétaire et non pour un cambrioleur, comme ce serait le cas s'il devait sortir par le même point que celui par lequel il est entré.

Conclusions

Comme le dit le dicton, "Mieux vaut prévenir que guérir". On ne saurait trop insister sur le fait qu'investir dans la sécurité est toujours une excellente décision, afin de ne pas avoir à payer beaucoup plus tard (tant sur le plan économique que psychologique).

Quelle que soit l'efficacité d'une alarme électronique, elle ne sera jamais suffisante sans la sécurité offerte par des portes et des fenêtres de bonne qualité, équipées de serrures correctes et adaptées aux besoins spécifiques.